Blog

ER2i / Divers  / PROJET Y SPOT

PROJET Y SPOT

Nous avons eu le plaisir de participer à la conception et la construction de l’Open Innovation Center du CEA, renommé #YSPOT.

Ce projet est un lieu modulable dédié à l’innovation collaborative et ouvert à tous les acteurs économiques : entreprises, chercheurs, startups, étudiants, designers, investisseurs et aménageurs. Ces acteurs de tous horizons pourront s’appuyer sur des équipements de pointe pour accélérer les cycles de développement.

Le bâtiment, d’une surface de 3 300 m², est composé :

  • D’un plateau projet modulaire et flexible composé d’une halle, de studios box et transit box (espaces de travail autonomes déplaçables)
  • D’un atelier de prototypage et de fabrication addictive de 500 m²
  • D’espaces de laboratoires partagés
  • D’un showroom des innovations
  • D’un espace VIP avec terrasses
  • Des locaux techniques

Le bâtiment entier favorise la créativité via des espaces de vie, de confidentialité, petits salons, niches, et gradins extérieurs équipés de tablettes: les espaces de travail alternatifs sont partout. L’enveloppe architecturale exprime des valeurs symboliques : mixité des lieux, espaces de travail, de transdisciplinarité favorisant l’échange et la confrontation des idées. C’est un véritable lieu de vie.

Sur ce projet, nos équipes ont travaillé sur les lots techniques du bâtiment (structures, électricité, fluides spéciaux et HVAC) en intégrant les données d’entrées et les contraintes du Maître d’Ouvrage.

Cet ouvrage en structure mixte béton armé / charpente métallique présente plusieurs spécificités qui le rendent complexe. Le grand volume du hall du rez-de-jardin oblige la structure à fonctionner avec des portées importantes, mais la structure présente un décalage de trames associées à des porte-à-faux audacieux et des charges d’exploitation non négligeables.

Pour les besoins de production thermique, nous avons eu recours à l’exploitation de l’énergie géothermique de la nappe phréatique présente en sous-sol de la Presqu’ile, elle représente un potentiel énergétique très intéressant. Nous avons réalisé un forage de pompage permettant d’extraire l’eau de la nappe phréatique, située à environ 10 m de la surface du sol. L’eau ainsi extraite, constitue la source de chaleur à partir de laquelle sont produits le chauffage et la climatisation par l’usage d’une pompe à chaleur. Une fois exploitée thermiquement, l’eau est rejetée à l’Isère via un réseau mutualisé mis à disposition par l’aménageur de la ZAC.

Pour répondre aux besoins du client, nous avons dû trouver des réponses à un certain nombre de contraintes. Le plateau projet devait intégrer des conditions d’évolutivité et de flexibilité, pour permettre le recoupement d’espace en fonction des besoins des équipes projets (occultations amovibles). Les principes de divisibilité et d’installation des nouveaux éléments doit s’effectuer simplement sans recourir à des travaux importants. Un espace projet devait pouvoir être installé en tout point de plateau, et être alimenté en CFO/CFA/AC/GAZ/AEP et d’une extraction d’air.
Les installations doivent permettre des accroches et arrimages au sols, plafond et parois : les dispositifs modulaires devront être suffisamment solides et arrimés pour permettre des accroches d’objets jusqu’à 150 kg/m² et 500 kg ponctuellement.
Pour cela, nous avons prévu dès l’origine de la conception, l’installation d’un grill technique (ossature métallique) sous poutre béton sur laquelle nous avons fixé tous les 25 m² une platine « cœur de connectivité » regroupant l’ensemble des utilités demandées par le CEA. L’énergie sera ensuite distribuée à l’utilisateur en connectant une colonne d’énergie mobile à une des nombreuses platines, par un système de raccord rapide et flexible « push/pull ».